Publié le

Chronique NAWAKULTURE / Les OLIVENSTEINS : inavalable

OLIV-POCHETTE-COUV

 

La plupart des ouailles de ce fabuleux groupe rouennais n’étaient pas nées quand ils ont débuté. Sortir leur premier album quasiment quarante ans après, c’est peut-être ça qu’on a du mal à avaler, à moins que ce ne soit la mystérieuse matière gélatineuse (un pâté en croûte passé au mixeur et projeté à la machine à crépi ?) illustrant la pochette intérieure ?

Quoi qu’il en soit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *